Stéphenie Meyer (1973 -…)


Article généraliste

Cette page ne se veut pas exhaustive. On consultera pour plus de précision les sites donnés en lien 1 et lien 2

« Les âmes vagabondes » de Stéphenie Meyer, l’auteur de la trilogie pour ado Twilight, est un Roman de Science fiction plutôt réussi écrit dans un style limpide. A signaler quand même quelques longueurs en milieu de Roman, qui au format poche fait tout de même 829 pages.
Quelques détails à propos de l’histoire : l’héroine (l’une des héroïnes en fait !) est une âme, entité extraterrestre parasitaire de taille centimétrique « bienveillante ». Les âmes ont pour habitude de coloniser des planètes sièges de forme de vies trés différentes (ours, dauphins, fleurs,…) en étant intégrés aux formes de vies autochtones ou elles prennent purement et simplement la place de leurs hôtes. Elles vivent très longtemps, du coup pour passer d’une planète à une autre (à l’aide de cryocuves) cela ne leur pose pas de problème d’attendre.
Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, sauf que « Vagabonde » est installée dans Mélanie Stryder et que celle-ci ne veut pas se laisser faire…
Tout se roman est basé sur les sentiments humains en fait, avec sentiments amoureux ressentis par l’ »âme », malgré elle… Elle va donc essayer de retrouver son jeune frère et son compagnon, séparés d’elle lorsque Mélanie a été attrapée… Elle va y parvenir non sans peine et va se retrouver nez à nez avec une poignée de « résistants humains » qui la haïssent par définition… Il lui faudra du temps (la lecture de ce passage est super longue surtout vers la fin) et beaucoup de courage pour que ceux-ci l’acceptent, malgré elle, comme l’une des leurs…

steph.jpg

Quatrième de couverture :

Melanie Stryder est une rebelle. Notre Terre a été envahie par un ennemi invisible. Petit à petit, les âmes vagabondes s’emparent du corps des hommes en neutralisant leur esprit. La quasi-totalité de l’humanité a ainsi succombé. Melanie Stryder fait partie du dernier groupe d’hommes libres. Lorsqu’elle est capturée par les Traqueurs, on lui insère Vagabonde, une âme exceptionnelle qui a déjà connu plusieurs corps. Elle sait les difficultés d’envahir un humain hostile : les émotions dévastatrices, le tumulte des sens, les souvenirs trop vifs. Et Vagabonde rencontre un obstacle supplémentaire : l’esprit de l’ancienne propriétaire résiste. L’âme explore les souvenirs de Melanie dans l’espoir de découvrir l’endroit où se cachent les derniers résistants humains. Mais à la place de ces informations, Melanie submerge Vagabonde par les images de l’homme qu’elle aime – Jared, un humain encore en cavale. Incapable de se dissocier des pulsions de son corps d’emprunt, Vagabonde commence à aimer l’homme qu’elle est censée livrer aux autorités. Face aux pressions extérieures, Melanie et Vagabonde se retrouvent alliées malgré elles ; commence alors pour elles la quête incertaine et périlleuse de cet homme dont elles sont toutes deux amoureuses.

0 commentaires à “Stéphenie Meyer (1973 -…)”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur:

sfnews

août 2010
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

في ر... |
Droit des affaires L.E.A. P... |
la nature verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA the French steam museum
| AJECTA El museo francés de ...
| JULES LUVUEZO NKOTE