Peter F. Hamilton (1960-…)

Article généraliste

Cette page ne se veut pas exhaustive. On consultera pour plus de précision les sites donné en lien 1 et lien 2.

Bon, parlons du space opéra en 4 volumes : L’étoile de pandore. Lorsque j’ai fini la lecture du premier volume, le deuxième n’était pas encore sorti, et je me languissais véritablement sa date de sortie !

Dans une modeste université d’un modeste monde du Commonwealth, un modeste astronome découvre une bizarrerie astronomique : l’étoile disparait. Grace au fait que tous ces mondes sont reliés par des trous de ver (genre de grosse « porte des étoiles » permettant le passage de trains), et au fait que la lumière se propage avec une vitesse finie, il est possible de se rendre sur un monde plus éloigné et revoir ce phénomène.
Au fil de l’histoire une expédition est envoyée vers ce système stellaire. Les voyageurs découvrent sur place que l’occultation est due à une barrière opaque et « infranchissable de l’intérieur ». Qui a mis cette barrière en place ? De quoi protège t’elle l’univers tout entier ? De martin-lumière-montagne, espèce extraordinaire qui a une tendance à vouloir survivre par tout les moyens possibles et qui voit comme une menace chaque nouvelle espèce rencontrée…

Ces questions auront une réponse assez rapidement… Par contre, d’autres espèces extraterrestres ont depuis belle lurette étaient rencontrées par l’homme : les Sylfens, sortes d’elfes des temps modernes (on apprendra ce qu’ils sont vraiment dans le dernier chapitre du tome 4…) ; les Raiels ; et… l’Arpenteur, qui pourrait être un ennemi redoutable (et qui en est bel et bien un)…

En toute franchise, ce space opéra s’épuise un peu en cour de route. J’ai eu du mal à finir le 3ème tome (chaque tome fait plus de 400 pages au format poche)… Le 4ème tome est très long sur le milieu, mais à l’approche de la fin, j’ai ressenti à nouveau un intérêt ! On sait enfin ce qu’est l’arpenteur (dans le dernier chapitre du tome 4. J’avoue avoir été un peu déçu…).

Il y a énormément de personnage (une aide est mise en place sur chaque volume pour rapeller qui fait quoi…). Quelques trouvailles technologiques intéressantes (les armures de combat sont bien décrites…).

En bref, je conseille ces 4 volumes pour les inconditionnels du genre. Pour les autres, vous risquez de décrocher avant la fin…

1) Pandore abusée (Tome 1)

pandore1.jpg

Quatrième de couverture :
En 2380, l’humanité a colonisé 600 planètes.
Le Commonwealth Intersolaire, centré sur la terre, s’est développé en une société prospère.Lorsque des astronomes constatent la disparition d’une étoile à un millier d’années lumières , emprisonnée dans un champs de force gigantesque, le Commonwealth construit le premier vaissau spatial plus rapide que la lumière.Son nom : le seconde chance. Sa mission : déterminer le degré de dangerosité de l’espèce responsable de cet incroyable évènement cosmique.
Mais tout le monde n’est pas enthousiaste à l’idée d’enfoncer un baton dans ce potentiel nid de guepes, comme Ozzie, le rasta devenu multimilliardaire, qui préférerait attendre quelques siècles, le temps de rattraper le niveau technologique de ces mystérieux extraterrestres, ou encore les « gardiens de l’individualité », groupe terroriste basé sur Far away, un monde isolé sur lequel, bien avant l’arrivée des humains, s’est écrasé un vaissau alien que certains croient possédé.
Et lorsque seconde Chance arrive à proximité de l’étoile, la situation qui s’offre à lui ne ressemble absolument pas à ce qui était prévu…

2) Pandore menacée (Tome 2)

pandore21.jpg

Quatrième de couverture :
La boîte de Pandore est désormais ouverte…
A l’arrivée du vaisseau Seconde Chance, le mystérieux champ de force du système solaire de Dyson a disparu. Les extraterrestres qui y étaient emprisonnés ont immédiatement attaqué l’expédition humaine, qui a dû s’enfuir en abandonnant deux membres de son équipage. Ceux-ci ont été capturés, et leur mémoire pillée. Le secret des trous de ver et du voyage interstellaire est désormais connu des Dysoniens.
Pour se défendre, l’humanité se lance dans la construction d’une flotte de vaisseaux de guerre. Mais, face à des extraterrestres belliqueux et conquérants, il est sans doute déjà trop tard. L’invasion aura lieu. Il reste juste à savoir quand, et où.

3) Judas déchainé (Tome 3)

pandore3.gif

Quatrième de couverture :
Après les évènements tragiques survenus durant l’invasion des Primiens et la perte de vingt-trois planètes, le Commonwealth panse ses plaies et tente de bâtir une armada de nouveaux vaisseaux aux armes terrifiantes pour en finir une bonne fois pour toutes avec Prime.
Mais, dans l’ombre, des traîtres veulent empêcher l’humanité de triompher. Le mystérieux Arpenteur des étoiles cherche à détruire notre cicilisation, aidé pas ses serviteurs aux immenses pouvoirs, tandis que l’Intelligence artificielle hésite à intervenir. Le conflit interstellaire prend des proportions jamais atteintes et personne ne sera épargné par les retombées. Voici venir la guerre, l’horreur et la destruction.
Voici venir Judas déchaîné !

4) Judas démasqué (Tome 4)

pandore4.jpg

Quatrième de couverture :
La bataille pour la survie du Commonwealth atteint son paroxysme…

Les savants des mondes humains travaillent jour et nuit sous la direction de Nigel Sheldon pour développer une arme suprême capable de stopper l’invasion des Primiens, toujours déterminés à exterminer toute forme de vie étrangère à la leur. Mais, quand une deuxième vague d’assaut Primienne déferle contre des dizaines de planètes humaines, on découvre avec stupeur que ces adversaires implacables ont eux aussi fait d’énormes progrès en matière de destruction…

Tandis qu’ils battent en retraite, les dirigeants politiques et militaires doivent – enfin ! – reconnaître qu’une troisième force est à l’œuvre dans les coulisses. Grâce aux preuves accumulées par l’inspecteur Paula Myo, ils savent que l’énigmatique Arpenteur des étoiles est à l’origine de cette guerre désastreuse et qu’il tire encore les ficelles pour mener l’humanité à sa perte. Des traîtres haut placés continuent à déjouer tous les pièges tendus par Myo et ses alliés afin de capturer cet extraterrestre aux pouvoirs terrifiants.

Le Commonwealth vit peut-être ses dernières heures, tandis que Sheldon, Myo et le génial Ozzie Isaacs entament une course contre la montre pour sauver l’espèce humaine, quitte à balancer par-dessus bord les principes de toute une civilisation. Le prix d’une victoire décisive serait-il finalement trop lourd à payer ?

0 commentaires à “Peter F. Hamilton (1960-…)”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur:

sfnews

juillet 2010
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

في ر... |
Droit des affaires L.E.A. P... |
la nature verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA the French steam museum
| AJECTA El museo francés de ...
| JULES LUVUEZO NKOTE