A. E. Van Vogt (1912-2000)

Article généraliste

Cette page ne se veut pas exhaustive. On consultera pour plus de précision le site donné en lien.

***** LES PORTES DE L’ETERNITE *****

Un homme, Gilbert Gosseyn, s’aperçoit peu à peu que ses souvenirs sont faux. Son identité l’est donc également… Il est defait quelqu’un de très recherché. Même lorsqu’il est tué tout n’est pas fini…

Deux cycles de Roman ont été rassemblés dans le livre « Les portes de l’éternité », chez omnibus, qui se compose de deux cycles :
1) Le cycle du non-A
- Le monde du non-A
- Les joueurs du non-A
- La fin du non-A

2) Le cycle des marchands d’armes
- Les armureries d’Isher
- Les fabricants d’armes.

vogt.gif

Quart de couverture :
Qui est Gilbert Gosseyn ? Lui, en tout cas, il le sait, il n’a pas d’inquiétudes sur ce point… jusqu’au jour où il découvre qu’on a truqué sa mémoire. C’est un véritable abîme qui s’ouvre sous ses pieds. Des inconnus le prennent en chasse… et ils le tuent. Dans la vie, ses malheurs seraient terminés. Dans un roman ordinaire aussi. Mais le monde du non-A n’est pas un roman comme les autres. Aussitôt après sa mort, Gilbert Gosseyn ressuscite. Il occupe un autre corps. Il a des souvenirs légèrement différents. Et il éprouve un certain malaise. Mettez-vous à sa place. Robert Hedrock est le nouveau favori de l’impératrice Innelda d’Isher. Jusqu’au jour où elle l’identifie comme un espion des Armureries, ces irréductibles dissidents. Il n’a le temps que de prendre la fuite… pour se retrouver prisonnier des Armuriers, qui ne comprennent pas comment il est arrivé à s’introduire parmi eux. Robert Hedrock est un mystère ambulant. Les choses ne deviendraient guère plus claires en admettant qu’il est immortel et que depuis cinq mille ans il poursuit toujours le même but caché, peut-être inaccessible. Gosseyn, Hedrock : des hommes qui, chacun à sa manière, ont franchi Les Portes de l’Eternité. Et qui ne sont pas devenus des dieux pour autant. Leur destin, comme le nôtre, inclut de vastes zones d’ombre et de souffrances. Ils n’ont pas le choix : pris au piège, ils sont condamnés à agir. Au hit-parade de la science-fiction, le nom d’Alfred Elton Van Vogt, créateur de ces personnages surdimensionnés, brille d’un éclat particulièrement vif. Né en 1912, superstar de l’âge d’or du genre, il a survécu aux modes et a toutes les chances de survivre aux générations.

On ira faire un tour sur ce site : sémantique générale

0 commentaires à “A. E. Van Vogt (1912-2000)”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur:

sfnews

juin 2010
L Ma Me J V S D
    juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

في ر... |
Droit des affaires L.E.A. P... |
la nature verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AJECTA the French steam museum
| AJECTA El museo francés de ...
| JULES LUVUEZO NKOTE